GIROUETTES

La plus ancienne d’entre elles ornait la tour des vents à Athènes durant l’antiquité.

Au moyen âge les girouettes ont pendant longtemps été emblème de pouvoir, le plus souvent sous la forme de fanion carré avec des motifs évidés, parfois même des armoiries.

Les girouettes aux motifs de dragons et chimères sont apparus sur les châteaux et manoirs durant la renaissance.

C’est en 1659 qu’un édit du parlement de Grenoble mit fin au privilège des seuls nobles d’arborer des girouettes.

Les girouettes se sont alors multipliées sur tout les types d’habitation, venant orner les toitures des artisans, des paysans et autres catégorie professionnelles, devenant à l’époque un marqueur social indiquant la profession ou les passions des habitants de la maison qu’elles couronnent.

Nous reproduisons à l'identique tous modèles de girouettes

en zinc, cuivre, et plomb.